Tori, janvier 2016
Article mis en ligne le 21 janvier 2016
dernière modification le 20 janvier 2016
logo imprimer
La réalisation du château d’eau est en bonne voie. La construction a été réalisée sur la partie la plus haute du terrain, soit près du moulin et du chemin qui relie les hameaux voisins.

Le travail de fouilles (non mécanisé !) avec des fondations à 3m tout comme celui de la construction a été réalisé par les ouvriers de l’entreprise aidés par la main d’œuvre locale. Des femmes ont aidé à transporter de l’eau depuis le puits.

Le forage est réalisé. C’est vers 40 m que l’eau d’une très bonne qualité a été trouvée. La pompe immergée et les tuyaux sont installés.

Actuellement, l’entreprise coule la cuve. Suivront les travaux de finition, peinture…Entre les piliers, sera édifié un local technique, aéré et sécurisé.

Les raccordements aux différents points d’eau de la ferme sont réalisés au niveau de la borne fontaine (en construction – voir photo). C’est là que s’organisera le service de l’eau. Une discussion est d’ores et déjà engagée avec les femmes du village pour établir une convention précisant les modalités d’accès à l’eau : jours, horaires, tarifs…

Le réservoir du château d’eau sera rempli régulièrement. Les usagers de la ferme rempliront leurs jarres, bidons. Toute une éducation pour l’utilisation à bon escient de cette eau sera réalisée auprès de tous.

L’ensemble est prévu en état de fonctionnement début février.

Le budget sera un peu dépassé car le forage avait été omis et le local technique est installé à un endroit plus sécurisé que dans le premier projet, d’où quelques frais supplémentaires.

En ce qui concerne l’école, après un premier contact très positif avec le maire et le secrétaire général de la mairie, un courrier a été déposé. Une rencontre est prévue. Le maire sensibilisera les parents d’élèves pour que chacun participe à la réalisation des 3 classes. L’association Amitié Brie Bénin se veut partenaire, mais ne fournira pas la structure « clé en mains » !

A la ferme, les élevages donnent satisfaction, les cultures se développent. Une personne viendra bientôt seconder Amadou le vacher et un jeune en formation sera intégré comme stagiaire pour aider Sylvain qui a en charge de multiples activités (lapinerie, cultures, porcs…).





























pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs



2011-2018 © Association Brie Benin - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.48
Hébergeur : OVH
Audience